Pour découvrir les atouts d’un logement connecté, rien de mieux qu’un appartement témoin. Installateurs professionnels, venez le visiter ! Venez vous former pour devenir installateur ou formateur ! Venez découvrir la solution connectée la plus installée en France !

Ouverture et fermeture des volets, pilotage de l’éclairage et du chauffage, du système audio multiroom Sonos ou d’une serrure connectée… L’appartement témoin aménagé à Soissons par Ubiwizz dévoile toute l’étendue de son savoir-faire et de ses solutions pour contrôler une habitation connectée, sur place ou à distance, à partir d’un smartphone ou d’une tablette.

« Ce showroom aux dimensions d’un logement a été créé en février 2016 après avoir emporté le marché Bouygues Immobilier », explique Mathieu Dambesse, directeur technique de Decelect. Ubiwizz fait, en effet, partie des rares partenaires sélectionnés par le promoteur immobilier français pour sa solution Flexom, qui équipe 100 % de ses nouveaux logements connectés. « L’intérêt d’un tel showroom était dans un premier temps de pouvoir expliquer de façon concrète aux installateurs, intégrateurs domotique ou clients le savoir-faire au sens large de la société Decelect et la valeur ajoutée de la marque Ubiwizz. Ce logement nous permet également de proposer des formations et ainsi offrir à nos clients la possibilité de « maniper » et découvrir la simplicité de mise en œuvre de la solution Ubiwizz.

L’appartement témoigne également d’une part, des synergies possibles avec d’autres acteurs, notamment pour répondre aux besoins spécifiques de Bouygues Immobilier dans une logique de « mass deployment » (Overkiz pour la box domotique, Ubiant pour l’interface de gestion Flexom du client final, et Ubiwizz pour l’intégralité des produits connectés), et, d’autres part, de la richesse des solutions Ubiwizz pour répondre aux exigences du Smart Home.

« Ce showroom est vraiment dédié à tous types de clients et même aux novices de la domotique, précise le directeur technique. Il permet de présenter nos solutions mais aussi lever les craintes que certaines personnes peuvent avoir face à la domotique. On verra au cours de nos échanges et de la démonstration que c’est vraiment tout simple. On parle de lampe connectée, par exemple, mais, derrière, il s’agit juste d’un module qui s’interface à une passerelle domotique avec une mise en œuvre accessible par le commun des mortels. Nous proposons également une gamme d’interrupteurs sans pile et sans fil, qui aujourd’hui, sont collés sur le mur et non plus vissés comme sur une installation traditionnelle, inutile d’en dire plus !!  C’est même l’un des grands atouts des dernières solutions pour logements connectés : elles sont tout aussi pratiques sur des logements neufs qu’en rénovation, pour apporter rapidement, et sans travaux, la connectivité sans fil à des logements existants. On peut mettre un élément piloté en radio via un émetteur (donc un interrupteur sans fil sans pile) ou via un interrupteur traditionnel (avec des fils), et piloter alors une lampe connectée directement via une application sur smartphone. Ubiwizz a conçu sa propre application, MyUbiwizz, disponible sur les boutiques d’applis iOS et Android, elle sert autant au pilotage du logement qu’à l’ajout d’objets connectés et à la création de scénarios d’utilisation.

Le showroom professionnel permet d’aller plus loin que les habituelles démonstrations faites au grand public. On s’attardera ici sur le cœur du système, qui fait le lien entre le cloud – donc la partie interface homme-machine que l’on retrouve sur l’application mobile – et les produits connectés disséminés dans l’appartement. Ce cœur, c’est le tableau de communication fabriqué et commercialisé par Decelect, qui regroupe le DTI (dispositif de terminaison intérieure) ou DTIo (optique, si l’on est en fibre), puis une deuxième partie avec la box domotique, et juste en dessous le support pour mettre la box du fournisseur d’accès à Internet.

Ce qui différencie Ubiwizz de ses concurrents, c’est son écosystème complet. « Decelect conçoit et produit en interne, et pour avoir la solution la plus complète possible, nous sommes également partenaire d’acteurs du marché domotique, ce qui nous permet de regrouper l’ensemble des fonctionnalités nécessaires dans un logement », confie Mathieu Dambesse. Ubiwizz livre les coffrets de communication directement équipés avec la box domotique, et peut également fournir les tableaux électriques via son partenaire ABB : ils sont aussi composés d’interfaces communicantes pour relever les consommations sur certaines lignes comme le chauffage, les prises électriques, l’eau… « C’est du plug and play, le coffret est déjà câblé. L’installateur n’a plus qu’à le poser et l’alimenter. Les coffrets ont été étudiés de façon à pouvoir répondre aux contraintes normatives NF C15-100 des logements de type T1, T2, T3, etc. »

« Une journée de formation devrait suffire pour maîtriser le fonctionnement. Notre application est très intuitive, tous les cas d’usages sont relativement simples à mettre en œuvre, conclut Mathieu Dambesse. Pour s’en convaincre, le mieux est encore d’essayer.